un trimestre record grâce à la publicité et au cloud


Comme les autres entreprises, Alphabet a dévoilé (pdf) mardi les résultats de son premier trimestre 2021. La maison-mère de Google enregistre une nouvelle fois des chiffres records, avec 55,31 milliards de dollars de chiffre d’affaires réalisé entre janvier et mars. Ses revenus ont augmenté de 34% par rapport à l’année dernière, bien aidés par la crise sanitaire dont elle a su tirer profit.

L’activité publicitaire de Google et YouTube explose

Il est indéniable que la pandémie a poussé certaines entreprises à revoir leurs budgets publicitaires. Si le secteur avait pris un coup au début de la crise sanitaire, le moteur de recherche a bien rebondi. Dorénavant, les entreprises investissent plus d’argent dans les publicités de Google, afin de bien cibler les consommateurs et qu’ils passent plus de temps en ligne. Cela a permis aux revenus publicitaires de Google d’augmenter de 32%, stimulés par une forte demande des spécialistes du marketing et des marques.

La croissance de YouTube est également impressionnante. En effet, Alphabet a généré 6 milliards de dollars grâce aux publicités sur la plateforme, marquant une augmentation de 49%. Des résultats qui restent donc imperturbables, encouragés par la volonté des annonceurs de toucher une audience de plus en plus large. Ce n’est pas surprenant, lorsqu’on sait que l’utilisation de la plateforme par les américains est passée de 73% en 2019 à 81% en 2021.

De bons résultats pour Google Cloud

Si l’utilisation des services cloud a bien progressé ces derniers mois, cela a profité à Alphabet. En effet, Google fait partie des 10 acteurs qui se partagent 77% du marché, et son utilisation ne fait que croître. “Nous sommes très satisfaits de la dynamique actuelle de Google Cloud, avec des revenus de 4,0 milliards de dollars au cours du trimestre, reflétant la force et les opportunités à la fois dans GCP et Workspace” a déclaré Ruth Porat, directrice financière de Google et d’Alphabet. Un chiffre qui était conforme à ce qu’avait estimé Wall Street. Malgré ses efforts, Google Cloud reste derrière Amazon Web Services et Microsoft Azure.

La catégorie “Autre paris” creuse les pertes, mais s’améliore

Tout ne progresse pas de la même manière chez Alphabet. La catégorie “Autres paris” de la maison-mère, qui inclut des entreprises de conduite autonome comme Waymo mais aussi la firme Verily, a légèrement progressé par rapport à l’année dernière. Le chiffre d’affaires est cette fois de 198 millions de dollars, contre 135 millions de dollars au premier trimestre de l’année dernière. En revanche, les pertes sont cette fois plus grandes. C’est 1,5 milliard de dollars qui a été perdu, par rapport à 1,2 milliard de dollars de 2020.

Alphabet peut malgré tout se consoler avec l’action de sa firme, qui a bondi de 4,2% dans les cotations électroniques après la clôture, suite à la publication des résultats du premier trimestre 2021. L’entreprise a également annoncé un rachat d’actions de l’ordre de 50 millions de dollars.



Source link