des revenus portés par Teams et Azure


Mardi, Microsoft a dévoilé les résultats de son troisième trimestre 2021, correspondant au premier trimestre 2021 sur le calendrier. La firme continue son ascension en enregistrant des chiffres records pour tous ses services. Ce trimestre, ses revenus ont augmenté de 19% par rapport à l’année dernière, atteignant 41,7 milliards de dollars. Elle devient l’une des entreprises les plus valorisées au monde, d’une valeur de près de 2 billions de dollars.

Microsoft Teams a fait grimper les chiffres

Si le service de visioconférence de Microsoft avait passé la barre des 115 millions d’utilisateurs quotidiens sans grandes difficultés, il s’est implanté dans le décor dressé par la pandémie. Dorénavant, ce sont 145 millions de personnes qui utilisent quotidiennement Microsoft Teams. Un chiffre qui ne fait que croître, en cohésion avec les ventes de logiciels de productivité de Microsoft, qui s’élèvent à 13,6 milliards de dollars. C’est plus que les estimations du fournisseur de données Refinitiv, qui les avait présumées à 13,49 milliards de dollars. Une croissance aidée par le télétravail qui perdure. En effet, les entreprises ont été contraintes de basculer sur des outils collaboratifs en ligne, se tournant souvent vers Microsoft Teams, mais aussi parfois vers son concurrent Zoom, dont les revenus ont augmenté de 326% en un an.

Une croissance de 50% pour Microsoft Azure

Si l’heure est toujours au télétravail pour une bonne partie de la population, l’utilisation des services cloud de l’entreprise a considérablement progressé. Comme au trimestre dernier, les revenus générés grâce à Microsoft Azure ont augmenté de 50%. Au total, ce sont 15,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires qui a été atteint grâce au service. On s’attend à ce qu’Azure dépasse Office en termes de revenus. Un succès facile à comprendre, car de plus en plus de personnes se reposent sur Microsoft Azure pour travailler ou faire fonctionner leurs services. “Plus d’un an après le début de la pandémie, les courbes d’adoption numérique ne ralentissent pas. Elles s’accélèrent et ce n’est que le début”, a déclaré le PDG de Microsoft, Satya Nadella, dans un communiqué. “Nous construisons le cloud pour la prochaine décennie, élargissons notre marché exploitable et innovons à chaque niveau de l’infrastructure technologique pour aider nos clients à être résilients et à se transformer”.

Xbox, une console toujours rentable

La nécessité d’avoir des appareils performants pour le télétravail a perduré et les revenus dans ce que Microsoft appelle “l’informatique personnelle” ont progressé de 19%, réalisant 13 milliards de dollars. C’est plus que les 12,57 milliards de dollars estimés par Refinitiv. En plus de cela, le manque de divertissements a poussé une bonne partie de la population à investir dans une nouvelle Xbox et ses services, car les revenus liés à la console ont augmenté de 50%, atteignant 3,53 milliards de dollars. Ce résultat est le meilleur enregistré par Xbox depuis sa création pour un premier trimestre de l’année. Le récent rachat de ZeniMax, le studio de développement de jeux vidéo, pourrait attirer de nouveaux utilisateurs, et ainsi permettre à Microsoft de tirer encore plus profit du succès de ce secteur.

Les revenus de LinkedIn également en hausse

La firme a essayé de s’adapter à la compétition qu’imposent les réseaux sociaux en proposant des nouveautés, comme la mise en place d’une plateforme de mise en relation entre les clients et les travailleurs indépendants. Globalement, les ventes générées grâce au réseau social ont augmenté de 23%, soit un peu plus que les 21,9% estimés par Visible Alpha cette fois. Un chiffre qui augmente, malgré la baisse d’offres d’emplois publiées et les difficultés à embaucher liées à la situation sanitaire. De leur côté, les publicités réservées aux entreprises, appelées LinkedIn Marketing Solutions, ont permis de générer 3 milliards de dollars en un an.

Si la pandémie a chamboulé notre façon de vivre, elle a été bénéfique pour Microsoft, et ce, à tous les niveaux. L’entreprise continue ses investissements dans plusieurs domaines, notamment en rachetant Nuance, le spécialiste de reconnaissance vocale, qui permettrait la firme de Redmond de se développer un peu plus dans le secteur de l’intelligence artificielle.



Source link